Le stand Livres et Auteurs du Bassin du Congo, Au Salon international du livre de Paris du 16 au 19 mars 2012

Communiqué de presse

 

Le stand Livres et Auteurs du Bassin du Congo

 

Au Salon international du livre de Paris du 16 au 19 mars 2012

 

Livres et Auteurs du Bassin du Congo fait rayonner l’Afrique à Paris !

 

Fort du succès de ses deux précédentes participations, le stand Livres et Auteurs du Bassin du Congo conforte sa présence au Salon international du livre de Paris sur un espace de280 mètres carrés avec une programmation toujours plus riche et plus variée. Représentant l’Afrique subsaharienne francophone parmi les quarante pays présents, le stand regroupe l’offre la plus belle et la plus complète de la littérature africaine du Salon du livre.

Mettant en lumière la diversité culturelle du Bassin du Congo, témoin d’une longue et profonde tradition littéraire, Livres et Auteurs du Bassin du Congo contribue au rayonnement de cette région de l’Afrique avec l’appui renouvelé de nombreux partenaires institutionnels et médias.

En fédérant les auteurs, les maisons d’édition, les institutions et les spécialistes de la littérature africaine, le stand s’est affirmé comme le lieu de rendez-vous incontournable du salon où sont menés des débats toujours en phase avec l’actualité littéraire.

Au Salon international du livre de Paris, Livres et Auteurs du Bassin du Congo se démarque par le dynamisme de ses animations, par la qualité de ses invités et par la beauté de son stand. Les curieux et les passionnés de l’Afrique se laisseront entraîner dans un voyage culturel intense au cœur du Bassin du Congo.

Cette année, Livres et Auteurs du Bassin du Congo garanti un parcours jalonné de plusieurs temps forts avec la promesse de faire vivre au public des instants uniques et mémorables :

 

  • l’annonce du lauréat de la première édition du prix Mokanda par Henri Lopes, écrivain et président du jury ;
  • des rencontres avec les auteurs qui ont marqué l’actualité littéraire de l’année et les lauréats des grands prix littéraires ;
  • des animations pour la jeunesse où le jeune public sera invité à découvrir la culture africaine et les valeurs qu’elle véhicule sous la forme de séances de contes, de jeux, d’ateliers éducatifs ;
  • des ateliers-débats sur des sujets qui font l’actualité : la présence des grandes revues littéraires du monde noir, la célébration du dixième anniversaire de la mort de Léopold Sédar Senghor au cours d’une table ronde sur la poésie en partenariat avec l’OIF, des discussions autour des liens étroits qui lient l’Afrique et Moscou par la littérature ;
  • des rendez-vous thématiques autour du cinéma africain, du rôle des femmes dans la transmission des valeurs, de l’histoire et de l’origine du jazz et de la rumba, de la gastronomie, des enjeux actuels de l’immigration, du rôle de la diaspora africaine

 

Le voyage se poursuit dans le climat convivial, interactif et festif qui a fait le succès du stand depuis son arrivée au Salon international du livre de Paris.

 

Au Salon international du livre de Paris, le Bassin du Congo s’expose, se raconte, se dévoile…

 

Contacts :

 

Chef de projet : Aminata Diop, 06 10 38 03 02, aminata.johnson@yahoo.fr

 

Responsable des relations presse : Ossina Gomez-Itoua, 06 03 63 04 66, Ossina.gomez@gmail.com

 

Chargé des relations partenaires : Christian Balende, 06 11 40 40 56, christian@labc.fr

 

Responsable des animations : Librairie-Galerie Congo, Marie Alfred Ngoma 01 40 62 72 81, librairie@lagaleriecongo.com

 

 

 

 

Table ronde OHADA

Date : lundi 19 mars

Heure : 12h

 

Thème : Les clés pour mieux investir en Afrique

Modérateur : Carmen Féviliyé, Journaliste aux Dépêches de Brazzaville

__________________________________________________________________________________

1/ La micropropriété, un préalable à un investissement stable

Abdoulaye Harissou, notaire à Maroua (Cameroun), président de la commission du Titrement de l’Union internationale du notariat

 

2/ Mieux gérer les litiges d’affaires

Alain Fénéon, avocat associé Fénéon et Delabrière, fondateur de la revue Penant

 

3/ Bien négocier les contrats d’affaires dans l’espace Ohada

Joseph Brudey, avocat au Barreau de Brazzaville

 

4/La pratique de l’Ohada et l’expérience congolaise

Ines Féviliyé, arbitre et directrice de la revue congolaise de droit des affaires